Depuis le 9 juin dernier, La Luciole participe à la campagne lancée à l’initiative du SMA (Syndicat des Musiques Actuelles) et de la FEDELIMA (Fédération des Lieux de Musiques Actuelles) afin de promouvoir la reprise des concerts en configuration debout.

Le 19 mai, La Luciole a pu rouvrir ses portes avec comme contraintes une reprise en configuration assise et une jauge restreinte à 35%, jauge passée à 65% le 9 juin. Début mai, la ministre de la Culture et le Gouvernement ont annoncé que les concerts en configuration debout allaient pouvoir reprendre à compter du 1er juillet, dans la limite d’une jauge de 4 m² par personne. Si pour le public cette annonce laisse entendre que les spectacles pourront reprendre en configuration debout, l’application pour les professionnels est beaucoup plus complexe. En effet :
•  Aucun protocole précis n’a été présenté afin de préciser les conditions d’accueil du public debout.
•  Cette nouvelle jauge de 4 m² par personne reviendrait à réduire la jauge habituelle par 12 ! La grande salle de La Luciole compte 696 places en configuration classique (assis et debout) ou 295 places en tout assis. Si nous reprenons les concerts debout nous ne pourrons accueillir que 58 personnes. La configuration assise nous permet donc d’accueillir plus de public qu’une configuration debout.

La configuration debout fait partie de l’expérience sociale d’un concert. Si certains spectacles et concerts peuvent fonctionner en configuration assise, certaines esthétiques musicales ne peuvent s’en accommoder. La configuration debout est donc nécessaire pour préserver la diversité artistique. Par ailleurs, économiquement, la configuration assise n’est pas viable pour des salles comme la nôtre.

C’est donc à travers la campagne de communication intitulée « Les concerts assis, ça ne tient pas debout ! » partagée massivement via les réseaux sociaux, que les professionnels des musiques actuelles, dont fait partie La Luciole, se sont mobilisés pour demander le retour des configurations debout dès le 1er juillet, assorti d’un protocole clair et cohérent.

Partager :